farouk-mezghich  
 
  ENSI 2011 16/10/2017 23 11 44 (UTC)
   
 





















 
 


L’ENSI (on la prononce « énsi ») est une des écoles d’ingénieurs les plus réputées dans tout le pays, et la destination première des élèves-ingénieurs qui souhaitent avoir une carrière exponentielle. Une école qui rayonne à l’étranger  plus qu’en Tunisie, par ses multiples conventions internationales et nationales avec des labos en France, Canada et aux Etats-Unis,  avec des partenariats avec des sociétés internationales et nationales de renommée comme Sungard, Vermeg, Talan, Sagem, Telnet, Tunisie Télécom, Microsoft, STMicroelectronics, Sagemcom…

La première convention signée était l’Ecole centrale de Lilles, des ENSIens peuvent continuer leurs études à Lilles comme M. Hassen BENAMMOU, pour avoir le diplôme de l’ENSI et le diplôme de l’ECL. Le nombre des étudiants varie chaque année. La deuxième était signée avec l’Ecole Télécom Sud Paris pour avoir entre 4 et 10 étudiants chaque année pour rejoindre Paris à partir de leur 2ème année et avoir le double diplôme, on cite dans ce cas M. Koutheir ATTOUCHI. Un troisième partenariat a été signée avec l’université de Houston, où on trouve plusieurs tunisien et l’association TUNASA des tunisiens en Amérique du nord, une  convention pour l’échange des professeurs, on cite dans ce cas M. Ernst LEISS qui fait des cours de cryptographie et imagerie à l’ENSI.

Les partenariats avec les sociétés s’inscrivent dans le cadre de la nouvelle réforme de l’ENSI, qui, à l’occasion de son 25ème anniversaire, a organisé une réception en faveur des sociétés partenaires historiques de l’école et les a invité à concevoir et enrichir le cursus académique de l’école dans sa nouvelle réforme. Et le résultat était plus de spécification dans les études, avoir des sections d’ingénierie des finances (la première destination des ENSIens à Sungard, Vermeg, HRAccess…), une section imagerie pour les labos de France et le labo CRISTAL (le premier labo de la côte sud de la  méditerranée en réseaux et imagerie), intelligence artificielle, systèmes électroniques et embarqués, systèmes ouverts, réseaux, sécurité... (En tout 8 sections totalement soutenues par le ministère, les sociétés et les labos de recherche). Le marché de l’emploi définit par les grandes structures informatiques de l’économie et l’industrie décide aujourd’hui de la formation de l’ENSI.

Ainsi, les sociétés ont fait leurs remarques, et ils commencent à enseigner des cours à l’ENSI dans des technologies à travers leurs cadres et leurs formateurs, comme le développement des mobiles (un opérateur téléphonique), les architectures JEE et DotNET, la structure des ressources humaines (HR Access), les architectures embarqués (STMicroelectronics), la sécurité (iCode), la qualité logicielle (ABConsulting)… Ainsi, les étudiants de l’ENSI seront préparés à s’intégrer dans la société d’avenir qui réservera des places pour les stages éventuels des ENSIens. D’autres sociétés  soutiennent les clubs de l’ENSI, totalement ouverts pour tous les universités qui veulent bénéficier de ces programmes académique et proposent, dans le cas de Microsoft, des programmes et des compétitions et des sessions de certifications à faibles prix ou gratuitement, un autre aspect de la nouvelle réforme où on intègre les certifications LPI (Linux Professional Institute) pour les 2 niveaux (l’unique en Tunisie) et les certifications de Microsoft (à travers le programme ENSI Microsoft Club Skilling Program sous la direction de l’étudiant Farouk MEZGHICH) et d’autres certifications sont en cours d’étude comme CCNA (Cisco), Juniper…

En parlant des élèves-ingénieurs, cette année, la promotion est prometteuse, depuis septembre elle fait la rage, non seulement au beau campus de La Manouba, mais dans toute La Tunisie par ces évènements extra universitaires dans un seul objectif : trouver la recette magique pour des ingénieux des sciences de l’informatique, les ingrédients de suivre un rythme rigide d’étude avec de la folie informatique, et ça a marché enfin.

Depuis le mois d’octobre on organise les sorties, les soirées, les excursions, les journées portes ouvertes.

Un programme chaque 3 semaine avec un seul objectif : trouver une compétition pour tous les ENSIens !

En octobre, un voyage au Cap Bon a fait l’affaire d’intégration de 300 nouveaux élèves-ingénieurs. Depuis, le comité d’organisation de la journée porte ouverte 2010 (50 élèves de la Junior Entreprise de l’ENSI qui a participé dans la réunion internationale des juniors entreprises à Milano en mois d’octobre) s’est occupé trop pour avoir à la fin le premier évènement de l’école chaque année :  journée porte-ouverte ENSI-Entreprises 2010, un des meilleurs évènements technologiques de l’année et probablement la meilleure JPO  tunisienne de tous les temps avec la présence de 20 sociétés,  une dizaine de laboratoires, les communautés Ubuntu et Android de la Tunisie (celle-là a fait sa première apparition de ce jour-là), toutes les écoles d’ingénieurs IT (ISI, ESTI, ENIS, ENIT, SUP’COM) à travers des étudiants et finalement le lancement de la nouvelle Box d’orange à travers SagemCom et des partenariats avec Talan, Vermeg.... Après 7 jours, on a assisté à la présence de l’école dans les média à travers la chaîne Tunis 7 par son reportage sur la JPO EE’10 et l’invitation de l’école dans l’émission de « Naouar Âachia ». 3 semaines plus tard, on a vécu l’ENSI PaintBall Battle à El Nahli où la moitié des étudiants était convoqué dans cet évènement. Ensuite organiser la soirée Karaoké au café Matignon pour terminer par une excursion au sud de pays.

En janvier 2011, le programme, totalement libre aux étudiants, s’annonce fort, avec l’organisation des Karting Championship de l’ENSI au circuit de Monastir, suivi par la soirée DJ des sortants pour les stages de fin d’études en Tunisie, en France et au Canada et la journée Lip Dub de l’école, une activité où ils sont rares les comités qui l’ont réussi en Tunisie. Pour le reste de l’année universitaire, les étudiants passeront à une vitesse supérieure pour mériter la meilleure performance de l’année parmi toutes les universités du pays, un programme de conférences, soirée white sensation en coopération avec une autre université et une soirée pour tout le campus.

Finalement, l’Ecole Nationale des Sciences de l’Informatique vit une année spéciale, avec tant d’ambiance et succès académique avec la nouvelle réforme du programme et l’enthousiasme commun de tous les futurs informaticiens de l’Ecole, un effort qui reflète la rigidité des études contre l’esprit de l’informaticien enthousiaste, une aide totale de l’administration (directrice Leila AZOUZ SAIDANE) et un rectorat soutenant toute activité des écoles de La Manouba, ce qui résulte dans le rayonnement international de cet établissement.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  Publicité

=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=